Je ne quitte jamais ma maison sans mon tricot.

...

En attendant l'heure des mamans et des papas, quelques rangs au parc pendant que les enfants jouent...

Chez le médecin, en voiture, en métro, aux réunions, en famille, en voyage...trois rangs par-ci, trois rangs par-là, c'est toujours ça de gagné.

Parfois je l'oublie et là, je peste, j'm déteste!

Même à la ludothèque, je me suis fait une réputation auprès de toutes. Je suis madame tricot à qui on peut poser toutes les questions techniques( bien que je me trouve plutôt débutante) sans oublier les enfants qui m'interrogent avec leurs grands yeux ronds?

"-Eh tu fais quoi?... avec tes bâtons, tes baguettes en bois"

...

Mon tricot me suit comme mon ombre.

Jusqu'à maintenant, je le ballottais dans une poche en plastique *LD* ou un sac en tissu mais, les aiguilles l'ont usé avec le temps, au point d'en semer sur mon chemin.

Bref ça ne pouvait plus durer! J'ai confectionné un sac spécial tricot pour mon compagnon de vadrouille.

De la rayure style toile à matelas, des petits pois pour la doublure, une poche ornée de vieille dentelle appartenant à feu ma grand-mère et un ancien bouton de nacre serti de métal argenté récupéré ailleurs...

 

 

trio1x2mono-2mono-1

*Inspiration* le sac de la dernière page du livre japonnais -my favorite style-